Crêpes sucrées au sarrasin : un concentré de Bretagne

Des crêpes sucrées au sarrasin présentées dans un décor un peu rustique avec des ingrédients autour

Pour l’instant, je tiens le coup de publier régulièrement sur le blog. Je ne sais pas ce qu’il m’arrive. Je dois avoir de la fièvre ! Plus sérieusement, après la galette Hyéroise de Hugues Pouget il y a quelques jours, je reviens avec ces délicieuses crêpes sucrées au sarrasin..

C’est quand la chandeleur ?

Je l’avoue avec beaucoup d’humilité le marathon de la bouffe du début d’année me met toujours la tête sens dessus dessous.
L’épiphanie c’est bon, je gère : le 6 janvier et tout le mois qui suit avec des galettes. Ensuite ? Ensuite, je suis en roue libre. La chandeleur, la Saint-Valentin, le mardi gras et leurs crêpes, entremets tout rouge et autres beignets, tout se mélange dans ma tête.
D’expérience, je sais que la chandeleur arrive très tôt dans l’année. Il y a quelques jours de cela, je faisais mes petits gâteaux pour la Saint-Valentin quand j’ai feuilleté le calendrier afin de voir comment poster tout ça. Et là, bim. Je vois que la chandeleur est le 2 février 2024 ! Déjà ?
J’aurais pu me la couler douce en me disant qu’il y avait déjà moult recettes de crêpes sur le blog (tu peux cliquer sur le petit menu à droite). Puis je me suis souvenu de cette promesse que je m’étais faite devant les internets mondiaux : poster régulièrement.
En panique, j’ai donc dû connecter mes deux neurones afin de réaliser un truc à peu près correct à vous poster (car oui, ma recette de crêpes sucrées au sarrasin aurait été beaucoup moins fun si elle était arrivée au mois de juin ^^).
Dorénavant, vous aurez donc trois recettes “de base” concernant les crêpes : les crêpes classiques de (G)romain, les crêpes à la tonka et clémentine de Nina Métayer et celles-ci au sarrasin.

Des crêpes au sarrasin sur lesquelles une main verse du sucre en poudre

Farine de blé noir ou sarrasin, quelle est la différence ?

Avant de commencer (enfin, de vraiment rentrer dans le vif du sujet puisque ça fait déjà 1/4h que je tape frénétiquement sur mon clavier et 3 minutes que tu me lis), mettons nous d’accord. La farine de sarrasin et blé noir sont une seule et même personne. Concrètement, le sarrasin est la céréale que l’agriculteur cultive, un peu comme du blé et du maïs. Ensuite, il est broyé pour réaliser de la farine de sarrasin. Une farine un peu moins lisse qu’une T45 et, surtout piquetée de milliers de points noirs qui lui donnent un aspect légèrement grisé, sali. Tu me vois venir ? On a conservé cette image : la farine de sarrasin est devenue de la farine de blé noir (mais botaniquement parlant, le blé noir n’existe pas).
Le sarrasin a un goût assez particulier (certain.es disent de noisettes, je serais bien infoutu de lui trouver une saveur “similaire” tant je la trouve atypique) et, surtout, pour les intolérant.es, il s’agit d’une farine sans gluten. Toutefois, attention, ma recette des crêpes sucrées au sarrasin n’est pas sans gluten puisqu’elle contient de la farine T45/T55.
Ultime précision : tu l’as compris, la farine de blé noir n’est pas neutre comme la farine blanche. Elle a un petit goût. Par conséquent, la qualité de la farine de sarrasin que tu achèteras influera sur le goût final de tes crêpes.
Bref, il existe peut-être des micro subtilités qu’un agronome pourrait nous expliquer en long, en large et en travers mais je suis quasiment sûr que l’on peut se contenter de cette dichotomie. Surtout que le principal, ce n’est pas tant la farine que ce que l’on en fait !

Des crêpes sucrées au sarrasin présentées de profil et en moitié

Des galettes au blé noir jusqu’aux crêpes sucrées au sarrasin

Très majoritairement, tu dois connaitre le blé noir dans les galettes que tu consommes dans les crêperies. Elles sont très beurrées, très croustillantes… et très version salée. En effet, si je te dis sarrasin, tu penses direct à “complète” ou “galette saucisse”.
Qu’on se mette d’accord : c’est super bon et typique de la Bretagne. Mais ça fait un moment que j’ai abandonné les recettes salées sur le blog. Par conséquent, on oublie tout ça et on se met en mode chandeleur, dessert et douceur.
Je ne sais pas pourquoi mais on retrouve relativement rarement de recettes de crêpes sucrées au sarrasin. Ma première idée est que le blé noir est trop “parfumé” et que quand on fait des crêpes, généralement, on veut juste un “support” à tartiner de confiture, de chocolat ou de caramel au beurre salé.
Quoi qu’il en soit, si tu veux une bonne nouvelle, le sarrasin se marie aussi très bien avec la douceur des desserts et du sucre.

Des crêpes sucrées au sarrasin, en tas, et vues de dessus

La douceur du sarrasin magnifiée par le sucre

Pour les plus ancien.nes, sur ce blog, j’avais déjà posté la recette des tartelettes au chocolat et sarrasin de Nicolas Paciello. Un véritable coup de cœur pour moi, je la refais régulièrement (et c’est suffisamment rare pour être souligné). En plus, comme elle est sans gluten, elle est très pratique quand je reçois des intolérant.es ou des allergiques.
Cet automne, j’étais en vacances en Bretagne (Morgat, la presqu’île de Crozon pour situer) et au resto, j’ai pris en dessert une galette (salée) au sarrasin servie avec du chocolat fondu et des cerises amarena… C’était absolument divin !
Enfin, pour terminer cet article, je peux même te dire que ces crêpes sucrées au sarrasin, je les ai utilisées pour réaliser un gâteau de crêpes dont je te donnerai la recette d’ici quelques semaines (je suis vraiment le roi du teasing…).

A très vite,

(G)romain

Des crêpes sucrées au sarrasin présentées avec les ingrédients autour
Imprimer la recette
5 from 1 vote

Les crêpes sucrées au sarrasin

Oublie les crêpes classiques et les galettes saucisse, je mixe tout pour obtenir ces crêpes sucrées au bon goût de blé noir…
Temps de préparation10 minutes
Temps de cuisson30 minutes
Type de plat: Goûter
Cuisine: Française

Ingrédients

  • 150 g de farine de sarrasin
  • 100 g de farine blanche (T45 ou T55)
  • 70 g de sucre
  • 30 cl d'eau
  • 40 cl de lait
  • 40 g de beurre
  • 3 oeufs
  • 1 pincée de fleur de sel

Instructions

  • Il n'y a rien de révolutionnaire pour la réalisation de cette pâte à crêpes. Tu commences par mélanger les deux farines ensemble.
  • Dans un saladier, tu casses tes oeufs que tu fouettes en omelette avec le sucre et le sel.
  • Une fois cela fait, tu ajoutes en plusieurs fois les farines, en allant chercher petit à petit les poudres situées sur le côté.
  • Tu obtiens une pâte très épaisse que tu vas délayer avec les liquides.
  • Tu laisses reposer une nuit au frais.
  • Le lendemain, au moment de cuire les crêpes, tu ajoutes le beurre fondu.
  • Pour la cuisson, tu verses un peu de pâte dans une crêpière graissée et bien chaude. Tu fais cuire sur feu vif de sorte qu'elles soient dorées des deux côtés.

Notes

  • Il est primordial de respecter ce long temps de repos. Ces crêpes contiennent relativement peu de gluten. Il faut donc laisser du temps afin d’obtenir un joli réseau (invisible à l’œil nu) qui te permettra d’obtenir des crêpes qui ne se déchirent pas et très moelleuses. Au pire, tu peux ne laisser reposer ta pâte que quelques heures mais il faut du repos quoi qu’il en soit.
  • Pour accentuer le côté “noisette” dont je te parlais en début d’article, tu peux tout à fait réaliser un beurre noisette, que tu incorporeras légèrement refroidi.
  • Au rayon des choses primordiales, il faut vraiment que tu cuises tes crêpes sur feu vif pour les saisir et les dorer (je ne radote pas encore, je me répète car c’est important et j’en ai marre des crêpes toutes blanches) !
  • Si tu obtiens des grumeaux dans ta pâte, n’hésite pas à la passer au tamis (je préfère ça au mixeur, personnellement).
  • Le lendemain, ta pâte doit s’est dissociée : la farine en dessous et l’eau au dessus. Pas de panique, c’est tout à fait normal, il te suffit de tout mélanger à nouveau.
  • Toujours pour te tranquilliser, la texture de la pâte ne sera pas tout à fait identique à celle de crêpes classiques. En effet; elle va être légèrement plus “visqueuse”.
  • Avec ces quantités, tu obtiendras entre 15 et 20 crêpes (tout dépend de la taille de ta crêpière, de leur épaisseur…).
 
Gros plan sur les crêpes sucrées au sarrasin
Partager sur
Posté dans

4 commentaires sur “Crêpes sucrées au sarrasin : un concentré de Bretagne

  1. Bonjour, Il n’y a pas de sucre dans la liste des ingrédients. Mais vous indiquez qu’il faut fouetter les oeufs avec le sucre. Que doit on faire exactement ? IL faut intégrer du sucre dans la recette et combien ? Merci

    1. Bonjour,
      Oui, il faut bien intégrer les 70g de sucre au tout début comme c’est noté dans la recette (j’avais oublié de mettre la quantité mais j’ai modifié). Désolé !

  2. Personnellement même avec une garniture sucrée je prend une galette de sarrasin. je trouve la profondeur de goût plus intéressante. L’association sarrasin noisette citron, c’est top à mon goût. Pensez vous qu’on puisse réaliser votre recette avec des galettes de sarrasin?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating