Tarte chocolat et piment d’Espelette : un dessert de Saint-Valentin caliente

Deux petites tartes chocolat et piment d'Espelette pour la Saint-Valentin

Avant de débuter, je souhaiterais m’excuser pour ce titre “putaclic” mais j’avoue que pour cette tarte chocolat et piment d’Espelette, c’était vraiment trop tentant ^^. Promis, je vais essayer d’être plus sage pour le reste de la recette !

La Saint-Valentin est une fête commerciale !

Oups ! J’avais promis d’arrêter les titres provocateurs et je rechute immédiatement.
En effet, je suis bien trop romantique (et célibataire) pour considérer que la Saint-Valentin est une fête commerciale. Je voulais simplement dire par là que c’est un passage obligé quand on tient un blog de pâtisserie. Ne pas poster de recette de Saint-Valentin le 14 février, ça aurait autant de pertinence que d’apprendre à nager avec un parpaing aux pieds : un non-sens.
Mais je dois t’avouer que ces recettes estampillées “love” doivent répondre à certains codes visuels et gustatifs : framboise, chocolat, gingembre, cœurs, à partager… Or, j’avais un peu le sentiment d’être arrivé au bout de mon inspiration.
Si tu as déjà quelques recettes sur le blog que tu peux retrouver dans la petite boite à droite de ton écran, j’ajoute à cet inventaire à la Prévert, le dessert de Saint-Valentin 2024 : la tarte chocolat et piment d’Espelette.

La tarte chocolat et piment d’Espelette

Maintenant, parlons très concrètement de ce dessert d’amoureux.
Habituellement, je pars d’une idée (un chou, une tarte…) et/ou de saveurs (poire/chocolat, fraise/rhubarbe…) pour aboutir à un visuel. Cette fois, j’ai fait les choses à l’envers. En effet, j’ai littéralement flashé sur les petits entremets de Nina Métayer. Je trouve qu’ils cochent toutes les cases : des desserts portions qui sont donc parfaits pour deux personnes, avec un petit cœur pour faire Saint-Valentin sans être too much. J’avais trouvé mon idée de base. Sauf que je ne voulais que m’inspirer du gâteau de Nina Métayer, pas le copier.
J’ai donc un peu repensé et simplifié le visuel : la petite plaque de chocolat percée d’un cœur est devenue une pâte sucrée au cacao et, comme je voulais faire une tarte, j’ai fait apparaitre un biscuit reconstitué à la base, et l’entremets s’est transformé en ganache et bavaroise au chocolat.
En ayant fait les choses à l’envers, il me restait désormais à trouver le plus important : ce que j’allais coller dans ce joli visuel.

Une Saint-Valentin pleine de saveurs et de piquant

Personnellement, j’ai un peu de mal avec les gâteaux dont l’apparence ne reflète pas ce qu’ils renferment. Or, avec un entremets floqué en marron et recouvert d’un biscuit au cacao… je n’avais pas trop d’autre choix que de partir sur le chocolat. En plus, on est en hiver et ça s’accorde assez bien avec la Saint-Valentin, pour moi (d’ailleurs, pour toi, aphrodisiaque ou non, le chocolat ?). Bref, du chocolat mais avec quoi ?
J’avoue que je suis vraiment chiant quand il s’agit de le marier avec d’autres saveurs : orange, poire, noix de coco, framboise, café… Il y avait une multitude d’associations possibles mais aucune qui ne me satisfasse pleinement.
Et puis, j’ai repensé à cet entremets “Bisou” de François Daubinet et aux tablettes de chocolat noir au piment d’Espelette. Et ça a fait ding-dong sous mon crâne (oui, il y a de la place là-haut et ça sonne creux). Chocolat et piment d’Espelette. C’est original (enfin, un peu original, je ne révolutionne rien), le chocolat reste la star le piment se contente de picoter la langue et de le magnifier. Et surtout, c’est bon !
Banco, je n’irai pas chercher plus loin.

De la tarte chocolat piment au Tablier de (G)romain, spécial Saint-Valentin

Enfin, je termine cet article avec une petite aparté (qui est quand même loin d’être déconnectée du sujet de cet article).
En effet, j’ai créé et sorti un webzine “Le Tablier de (G)romain”, il y a quelques jours de cela. Pour celles et ceux qui ne seraient pas au courant, il s’agit d’un petit magazine bimestriel et sans prétention qui traitera un sujet particulier. Or, qui dit un premier opus qui couvre les mois de février/mars 2024 dit un premier opus consacré à la “Saint-Valentin”. Par conséquent, si d’aventure cette tarte chocolat et piment d’Espelette ne te convenait pas, je te propose une porte de sortie. En effet, dans ce Tablier de (G)romain, tu pourras trouver – entre autres choses – quatre recettes : un mille-feuilles à la vanille, un cake à l’orange et au gingembre, des lunettes cacaotées aux fruits de la passion et un entremets à la mangue et au jasmin.
Si tu veux l’acheter, en savoir plus ou juste y jeter un œil, ça se passe sur ma boutique en ligne !

Belle soirée à toutes et à tous. Une magnifique Saint-Valentin aux amoureux (et aux célibataires).

A très vite,

(G)romain

Deux petites tartelettes au chocolat composées d'un sablé reconstitué, d'une bavaroise au chocolat et d'un décor en pâte sucrée au cacao
Imprimer la recette
5 from 1 vote

La tarte chocolat piment d’Espelette

Pour la Saint-Valentin, offre à ta moitié.e cette tarte revisitée et parfumée au chocolat noir et au piment d'Espelette !
Temps de préparation2 heures
Temps de cuisson25 minutes
Temps de congélation6 heures
Portions: 6

Ingrédients

Ganache chocolat noir et piment d'Espelette

  • 100 g de crème liquide à 35% de MG
  • 80 g de chocolat noir
  • 20 g de beurre
  • 3 g de piment d'Espelette
  • 1 pincée de sel

Mousse au chocolat

  • 50 g de lait entier
  • 5 g de sucre
  • 40 g de jaune
  • 55 g de chocolat noir
  • 100 g de crème
  • 1 g de gélatine

Sablé reconstitué

  • 90 g de cassonade
  • 110 g de farine
  • 40 g de cacao en poudre amer
  • 90 g de beurre
  • 1 g de fleur de sel
  • 1 g de piment d'Espelette
  • 100 g de chocolat noir

Décoration

  • 1 bombe de spray velours
  • QS de pâte sucrée au cacao

Instructions

Ganache chocolat noir et piment d'Espelette

  • Tu réalises une ganache tout ce qu'il y a de plus classique. Tu commences par faire légèrement fondre ton chocolat et chauffer ta crème.
  • Une fois cela fait, tu verses ta crème sur le chocolat avec le piment d'Espelette. Tu lisses au mixeur plongeant.
  • Quand la ganache est tiède, tu ajoutes le beurre et tu mixes à nouveau.
  • Tu répartis équitablement au fond des six empreintes et tu places au congélateur.

Mousse au chocolat

  • Quand les inserts sont congelés, tu les démoules.
  • Tu vas alors réaliser une bavaroise au chocolat. Tu commences par réhydrater ta gélatine dans un grand volume d'eau froide.
  • Ensuite, tu vas réaliser une petite crème anglaise. Tu mélanges le jaune avec le sucre. Tu ajoutes le lait et tu fais cuire à la nappe (ou autour de 80°C). Tu verses sur le chocolat haché et la feuille de gélatine essorée.
  • Tu montes ta crème en chantilly et tu mélanges intimement et délicatement avec la préparation chocolat/crème anglaise/gélatine.
  • Tu verses dans les petites moules circulaires avant d'y replacer l'insert de ganache au piment d'Espelette. Tu places au congélateur pour 6h.

Sablé reconstitué

  • Tu travailles du bout des doigts tous les ingrédients. Quand tu as obtenu une texture comme un crumble, tu émiettes ta pâte sur une feuille de papier sulfurisée déposée sur une plaque perforée.
  • Tu fais cuire ton crumble une petite quinzaine de minutes dans un four préchauffé à 180°C, chaleur statique.
  • Tu laisses refroidir puis tu émiettes grossièrement ton crumble. Tu fais fondre ton chocolat avant de le verser sur le crumble avec le piment d'Espelette. Tu enrobes bien tout.
  • Tu garnis le fond des cercles à tarte avant de placer au réfrigérateur.

Décor

  • Tu démoules les fonds de tarte et les petits entremets que tu bombes avec ton spray velours. Tu places l'entremets sur le fonds de tarte et tu laisses décongeler 6h au réfrigérateur.
  • Tu réalise ton petit décor en pâte sucrée au cacao que tu cuis. Au moment de la dégustation, tu déposes dessus au moment de déguster.

Notes

  • Tu auras un tout petit peu trop de mousse au chocolat mais les quantités sont déjà assez réduites, il serait compliqué de réaliser une mousse au chocolat avec 30g de lait et 3g de sucre !
  • Cette tarte est faite pour légèrement piquer la langue pas pour t’arracher les papilles en mode Tabasco. Toutefois, il est possible de l’enlever dans la ganache et le biscuit reconstitué, si tu veux un dessert tout simple et tout chocolat.
  • J’utilise les moules silicone 6 mini gâteaux Mini Goccia Silikomart et les cercles à tarte de la même marque et de diamètre 6,5mm.
  • Si tu n’as pas de recette de pâte sucrée au cacao pour la décoration, je te laisse te rendre sur le blog de Maxime !
  • Pour le spray velours, c’est toujours la même chose : tu réchauffes ta bombe en la plaçant dans un volume d’eau chaude ou en la laissant à température ambiante, tu fais des allers-retours sur ton petit entremets congelé en te maintenant à 20/30cm.
  • Si tu ne sais pas faire la crème anglaise, je te laisse avec mon article de blog cette fois !
Tarte chocolat et piment d'espelette
Partager sur
Posté dans

4 commentaires sur “Tarte chocolat et piment d’Espelette : un dessert de Saint-Valentin caliente

    1. Merci beaucoup pour ce gentil mot. Et je n’ai jamais testé avec la griotte mais j’avoue que ça pique ma curiosité…
      Belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating